Anne Parillaud

26/04/2021 13:31 France Inter

Merci à vous deux de ce moment. Je devais commencer à télétravailler mais vous avez conquis mon temps avec votre humanité incarnée... Anne c'est édifiant de voir comme votre destin d'actrice s'est fondé sur ce manque de vous-même, et comment le départ de nos parents peut ouvrir des portes vers soi-même. Un beau témoignage inspirant pour les quidams, les inconnus (comme en parlait si bien Nicole Ferroni...). Votre lecture a fait raisonner en moi une situation similaire avec mon père que j'ai accompagné chaque instant cet été jusqu'au bout de son agonie. Bonne suite, vous n'êtes encore qu'à la deuxième mi-temps et c'est là que le match se dénoue... Allez... au (télé)travail !