Contaminations Covid 19 intra familiales

29/03/2021 14:20 France Inter

Je suis praticien hospitalier chef de service de radiologie du Centre hospitalier de valence, France.

Précisions sur les gestes barrières et contaminations covid intra familiales qui représente 43% des contaminations Covid 19 . Il serait bon de rappeler à la population générale :

- la contamination n’est pas linéaire au cours du temps : 44 % des contaminations ont lieu dans les 12 h qui précède les signes cliniques .
- il n’y a pas plus confiné et donc contaminant qu’un trajet en voiture d’où risque de covid très très élevé et très peu respecté : mesure suggérée : obligation du port du masque en voiture même en famille , ouverture des vitres le plus possible .
- rappel de distanciation d’au moins 1 m au cours des repas +++, risque augmenté en ambiance bruyante .
- intérêt d’une jauge intra familiale d’au moins 4 m*2 voir 8 m*2 par personne dans une pièce fermée sans masque et intérêt d’aération et courant d’air sinon port du masque.
- rappel risque important en cas de contact rapproché en face à face de 15 minutes sans précaution .
- en dehors de ces situations , contaminations Covid très très faibles ce qui pourrait être plus accepté et compris par la population et donc moins stressant à vivre au quotidien
- rappeler qu’avec le lavage régulier des mains , quasiment pas de contamination par les surfaces .
- rappel qu’il n’y a quasiment pas de cluster en extérieur et donc ne pas stigmatiser l’attitude de ceux qui se retrouvent en extérieur , bien au contraire .

Et dans un monde d’après ....
- rappeler qu’en respectant ces mesures d’hygiène certes contraignantes on évite a titre personnel des pathologies virales fréquentes gênantes comme les gastro-entérites , les rhino-pharyngites, les bronchites et donc promouvoir ces mesures avec impact et bénéfice personnel . Nette diminution cette année des bronchiolites du nourrisson et des hospitalisations notamment en réanimation pédiatrique.
- Intérêt d’en tenir compte pour les années à venir. Ces mesures devraient être enseignées au collège et au lycée comme mesure de prévention contre les infections notamment virales. J’ai animé il y’a plusieurs années en Collège REP en classe de 6 eme et 5 eme , étant parent d’élève de ce collège , un atelier hygiène avec une infirmière hygiéniste en lien avec les professeurs de svt et les responsables administratifs du collège . Ceux-ci furent très instructifs et appréciés de tous.
- Rappeler qu’avec la vaccination on évite de nombreuses pathologies infectieuses potentiellement mortelles et/ ou avec de lourdes séquelles et que 15 % des cancers sont d’origine virale ( interêt du vaccin contre hépatite B et vaccin anti HPV y compris pour les garçons).
- Importance d’acquérir une culture et une connaissance collective des ces problématiques et des mesures prévention et d’hygiène de base sachant que d’autres pandémies pourront se reproduire à l’avenir...

Merci de faire suivre cette réflexion
Restant à votre disposition