Désintéressement des citoyens à la politique

23/02/2022 13:29 France Inter

les citoyens ont droit à l'élection de leur représentants nationaux ou régionaux, et une fois tous les cinq ans à l'élection du chef suprême.
On demande donc aux électeurs de choisir leurs délégués pour plusieurs années. Entre temps ils observent, ils regardent ou écoutent les mains liés devant leurs postes. Ils commentent ou quand cela ne leur convient pas, ils manifestent ou pire.
Si l'on veut vraiment intéresser le citoyen, il faut le faire participer aux enjeux qui suscitent LEURS intérêts ou LEURS passions :
Référendums sur des sujets d'envergure (option EPR p. ex sur le plan National, leur emplacement sur le plan local, pleins de déclinaisons possibles). Ceci générera des débats qui vont intéresser les citoyens, ils vont pouvoir participer à la politique et ils le feront.
Il faut également leur donner le droit de proposer des changements d'orientations politique (au niveau constitutionnelle) ou de participer à une prise de position sur un débat au sein du parlement.
Ainsi il y aura délégation ET participation de la part des citoyens. Forcement l'intérêt de leur part surmontera le sentiment fataliste qui règne actuellement.

Nous vous suggérons la réécoute de la matinale de ce jour :

https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-du-mercredi-23-fevrier-2022

 

Partager sur...