Difficulté des commerces

18/03/2021 13:12 France Inter

J'entends encore ce matin au 7/9 qu'on ne parle que du personnel soignant en première ligne, ces dernières semaines c'était les libraires, depuis le début du confinement on ne parle que des hôteliers, restaurateurs et cafés mais TOUS LES AUTRES commerces passent à la trappe. Je viens vous parler de mon commerce, qui est un commerce de proximité. En effet, je travaille dans mon pressing depuis 32 ans et jamais, jamais vous ne parlez des petits commerçants comme moi qui souffrons depuis le DÉBUT du confinement. Nous perdons un CA d'environ 20 à 40% pour certains sans pouvoir bénéficier de la moindre aide de l'Etat puisqu'il faut perdre plus de 50% de notre CA pour prétendre à une aide. Alors, pitié, arrêtez de nous parler des soignants, des libraires, des restaurateurs, des intermittents du spectacle qui souffrent car le tissu économique d'un pays ou encore d'une petite commune comme la mienne ne s'arrête pas à ces métiers. Je souffre comme tout le monde de ne plus aller au cinéma, je m'y rendais tous les week-end et un petit café en terrasse me manque aussi. Alors quand j'entends encore ce matin pour la millième fois parler des soignants, des restaurateurs (qui sont eux indemnisés par l'état à hauteur de 80% de leur CA et d'ailleurs vous remarquerez qu'on ne les entend pas !!!) pensez aux autres, ça nous ferait du bien de parler des autres.
Merci de prendre le temps de me lire.