Je veux transmettre à toutes vos équipes mon admiration pour leur travail.

26/04/2021 15:07 Radio France

Chère médiatrice, cher médiateur,

Par la présente, je veux transmettre à toutes vos équipes mon admiration pour leur travail. Pas un jour, je ne suis branché sur une de vos radios. À chaque période de ma vie, un penchant pour une de vos antennes. Radio France est essentielle et cette certitude s’est accrue depuis l’isolement qu’a créée la pandémie actuelle.

Je reconnais à votre groupe de s’intéresser à de nombreux sujets qu’ils soient de société, politiques, scientifiques ou autres. Et vraiment, je voudrais dire un grand merci à toutes vos équipes pour la qualité des émissions.

Cependant, je vois un axe d’amélioration pour vos radios. La France est française et riche de ses identités régionales mais elle se nourrit aussi de citoyens de nombreuses et très diverses origines.

Pour ma part, je suis français et algérien. Jamais ou seulement exceptionnellement, en terme musical, nous n’entendons d’artistes chanteurs ou musiciens maghrébins ou africains. Nous devons nous contenter la plupart du temps de musiques françaises et anglo-saxonnes. À croire qu’il serait plus justifié et évident que Radio France ne s’intéresse aux musiques des USA qu’au rock éthiopien. Pourquoi ? Quelle est cette hiérarchie et toujours cette attraction pour les États-Unis et pour les musiques anglophones ?

Je ne nie aucunement l’apport musical des anglo-saxons. Toutefois, étant donné le nombre de citoyens français originaires d’Afrique, il ne me semble pas incongru que le groupe public Radio France s’intéresse aux cultures musicales d’Afrique du Nord et de tout le continent. Ne sont-elles pas dignes d’interêt? Les populations et les cultures africaines sont bel et bien présentes et vivantes en France depuis des décennies et pour longtemps. Donnez leur une tribune, une visibilité et une reconnaissance nationale.

Mieux nous connaître et démystifier permet peut-être de lutter contre les racismes.

Je vous remercie pour votre prise en compte.

Cordialement,