Les médecins étrangers qui ne peuvent pas travailler en France en attente du concours 2020

22/03/2021 13:44 France Inter

Je suis médecin, j'ai 31 ans et je suis diplômée au Brésil. J’habite à Paris. Moi, ainsi que d’autres collègues qui sont en France, nous ne pouvons pas travailler car notre diplôme n’est pas encore reconnu.
Nous attendons les Épreuves de Vérification des Connaissances (EVC) qui étaient prévues pour novembre dernier. Cependant, l’examen a été annulé à cause du dernier confinement.
En janvier, le Centre National de Gestion (CNG) a reporté le concours à la fin de mars. Mais aujourd’hui, nous nous retrouvons devant le risque d’une nouvelle annulation.
Nous croyons que dans ce moment de crise notre travail serait important pour rendre service au pays.
Monsieur Macron a dit lors d’une des conférences de presse qu’il faut au moins 10 ans pour former un médecin, et nous sommes là, déjà formés, prêts pour travailler, mais impossibilités.
Grâce à ce concours, la France aurait environ 1300 médecins en plus, pour renforcer les équipes qui sont surchargées.
Pour cette raison, je voudrais vous suggérer ce sujet pour un reportage.
Aidez nous à informer plus largement sur notre situation.
Avec votre intervention, nous espérons pouvoir faire maintenir ce concours, auquel nous nous préparons depuis plus d'un an.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations les plus distinguées.
Endocrinologue.