Protocole sanitaire école

11/01/2022 15:42 France Inter

Bonjour, Je suis directrice d'école maternelle.
Quand ce gouvernement va-t-il arrêter de se moquer de nous ? Depuis la rentrée de janvier, il y a une semaine, nous venons d'apprendre le troisième changement dans le protocole d'accueil des enfants. Un peu plus d'une semaine de classe et nous, directeurs, sommes écrasés par la charge mentale de ses différents protocoles qui se succèdent...
Ce troisième changement depuis 2022 portera à 50 le nombre de protocole que nous avons eu depuis mai 2020. 50 !
Les files s'allongent pour les tests devant les laboratoires ou les pharmacies ?
Très bien, plus de tests réalisés par un professionnel de santé !
3 autotests suffiront ! Et une seule attestation à l'issue du premier.
C'est bien mal connaître les enfants, et leurs parents... combien ne joueront pas le jeu ? Combien ne le feront pas car ils n'auront pas le cœur de faire subir ça à leurs enfants ?
On peut supposer que les enfants que ce choix est fait car les enfants sont moins contagieux, contaminants, malades...
Mais alors pourquoi imposer le masque jusque dans la cour de récréation en élémentaire ? Le non-brassage des groupes ? Limiter les sorties, les prêts entre classes...
Quel mépris pour ceux qui ont jonglé la semaine dernière entre les explications des nouvelles mesures, les parents d'enfants cas contact à informer, les documents d'isolement à envoyer, les attestations à vérifier ??? Quel mépris pour les personnels qui accueillent les enfants chaque jour sans aucune protection digne de ce nom.
De plus, les auto-tests manquent.
Les pharmacies n'en ont pas, quand elles en oont, ont-elles refusé de les donner gratuitement n'étant pas au courant officiellement de cette mesure du gouvernement.
Il y a fort à parier que d'ici quelques jours lorsqu'un enfant sera cas contact, et bien on ne fera rien... on le laissera dans sa classe.
Certains enseignants trouveront cela très bien, d'autres serons inquiets car ils sont fragiles ou ont des personnes fragiles dans leur entourage.
Monsieur le ministre nous dira sans doute que les enfants respectent très bien les gestes barrières et fera doucement rire tous les enseignants dont je fais partie qui accueillent des enfants de moins de 6 ans, et qui se demanderont si ce monsieur, bien que père, a déjà vu des enfants de maternelle, ceux qui bavent, toussent, se lèchent avec la langue, se mouchent à côté du mouchoir quand ce n'est pas directement dans la main de la maîtresse.
Encore une fois, cette modification est intervenue par le biais des médias, c'est une honte.
Quoi que s'en défende JMB, dimanche 2 janvier nous n'avions reçu aucune note de service nous informant qu'un protocole allait arriver. Protocole qui est arrivé dans nos boîtes de directeurs et directrices plusieurs heures après la parution dans un journal dont l'accès était payant.
On n'apprend donc rien de ses erreurs !
Une directrice en colère et fatiguée !