Sans sobriété, on y arrivera pas

29/09/2021 14:37 France Inter

* Ca fait vraiment du bien que des journalistes courageux-ses osent déterrer ce sujet d' "urgence évidente"...!
Merci et bravo !
Wouuuuh la Terre au carrément dans le mile !
* Merci beaucoup de parler du manque de courage politique pour "sobriétiser" transports en milieu rural !
Ca y est, on discute enfin plus sérieusement covoiturage avec certaines personnes !
* Travailler moins à la production matérielle et énergétique ne va pas ruiner notre système social... C'est occulter tous les gains obtenus que de penser ça...
Les représentant.e.s politiques ne voient-iels pas que les jeunes ne veulent plus se retrouver otages de la rentabilité financière qui rend l'entrée dans la vie active de plus en plus rebutante ?!...
On se rend bien compte que le modèle tout finance imposé partout n'est plus un modèle social politique sécurisant pour chacun.e...
Puisqu'on ne peut et on ne veut plus trop produire ni dépenser d'énergie... Quand on aime la vie sur notre planète...
Le tout finance est un intermédiaire supplémentaire alourdissant parfois les efficacités énergétiques d'entraides (souvent simple et réactives)...
Ce dogme "tout finance" empêche des bonnes volontés réalistes, qu'il relègue en modèle d'interaction sociale "au rabais".
* Les personnes en situation de précarité... Merci beaucoup à l'invitée pour sa vigilance sociale... en mentionnant le réequillibrage à faire entre les personnes ayant trop et celles ayant pas assez. Au delà du fait que les plus précaires financièrement soient assez souvent plus exemplaires écologiquement, devenus modèles à suivre...! (du fait de peu de finances pour faire plein d'activités par exemple, vite, beaucoup, loin, etc ...).

* Trouver d'autres modèles pour bien vivre en société nous dit l'invitée ?
Alors lien on ne peut plus évident, avec la chanson qui suit, qui parle de sobriété, elles sont rares, ne passons pas à côté...!
Quelle belle suite logique à cette émission ce serait, que de l'entendre sur vos ondes !
Les artistes sentant souvent tôt les prémices d'évolution de société, cette chanson écrite par un jeune de 20 ans, a presque 20 ans, et est tellement d'actualité...!
Le jeune chansonnier a plus récemment revisité le lien à l'eau, la notion d'amour et les "énergies vitales instinctives" qui nous animent "spontanément" (versus algorythmiquement là ?)...

Donc, paroles de la chanson "Me contenter de rien", de Pep's :
J’aimerai me contenter de rien
Ou plutôt être content d’un rien
Car contempler me suffit bien
Mais au temple des cons
Le rêveur rate le train
J’aimerai me contenter de rien
Me réveiller le soir et choisir mes matins
Mais l’échiquier de vie me met mat et le tien
Te donne-t-il, nous donne-t-il le temps
De tendre la main ?

Mais tout ça, c’est déjà beaucoup pour un humain
Mais au fait, mon pote, c’est quoi être humain ?
Mais tout ça, c’est déjà beaucoup pour mes deux mains
Mais deux mains, et demain…

J’aimerai me contenter de rien
Avoir une vie de bohémien
Fendre la mer tel un marin
Gagner ma vie en tant qu’épicurien
J’aimerai me contenter de rien
Vivre sans devoir payer mes lendemains
Me pendre au cou de ce collier d’idées
Sans qu’il ne se brise au premier parpaing
J’aimerais simplement être ce petit baladin

Mais tout ça, c’est déjà beaucoup pour un humain
Mais au fait, mon pote, c’est quoi être humain ?
Mais tout ça, c’est déjà beaucoup pour mes deux mains
Mais deux mains, et demain…

Et mes notes, telle une baquette magique
Réveilleraient la fée rendant allergique
A l’arbre de l’indifférence
Souillant les fleurs de nos jardins
J’aimerai me contenter de rien
Mais j’ me retrouve en France
Forcé d’acheter ma délivrance
Dans un monde où l’on encense le non-sens
Faut-il pousser la chance ?
(et là on ne peut s'empêcher de répondre en chantant MAIS OUIIIIII !!!!)

Mais tout ça, c’est déjà beaucoup pour un humain
Mais au fait, mon pote, c’est quoi être humain ?
Mais tout ça, c’est déjà beaucoup pour mes deux mains
Mais deux mains, et demain...

Bonne journée !!!