Solécisme

31/05/2021 13:33 Radio France

Je signale une faute omniprésente sur tous les médias (pas uniquement Radio France). Exemple :
"C'est de grammaire dont je vais parler".
La préposition "de" est implicitement présente dans le pronom relatif "dont", qui est mis pour "de quoi" ou "de qui". Il y a donc répétition. Il faut dire :
"C'est de grammaire que je vais parler".