« Merci pour la soirée en hommage à Arno »

CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

France Inter a rendu hommage à Arno samedi 23 avril en proposant aux auditeurs de (ré)écouter des moments exceptionnels : Des entretiens avec Augustin Trapenard, Rebecca Manzoni, Vincent Josse, Le cinéma d’Arno avec Laurent Delmas et un concert à Londres. Les auditeurs remercient France Inter pour ce moment de radio :

Merci de ce bel hommage offert à Arno en lui consacrant toute la soirée de ce triste samedi.  Réentendre sa voix, son rire et surtout ses chansons est un bonheur malgré la peine que j’ai éprouvée en apprenant sa mort. Merci encore.

Nous étions tristes par le départ d’Arno !
Merci à France Inter pour cette belle soirée, pour ce bel hommage. La soirée finalement fut joyeuse et c’est là qu’on se dit : Vive le service public !

Merci et merci encore pour la magnifique soirée hommage à Arno que je viens d’écouter ce matin ; beaucoup de peine, d’émotion et de joie de l’entendre.

Mille merci pour votre hommage à Arno ce samedi sur France Inter. C’est bien le service public. Pourvu que cela puisse continuer…

Je voulais juste vous remercier pour l’émission avec Arno, je l’ai écoutée avec émotion, sans douter de l’épuisement qui paraissait dans sa voix. Et puis aujourd’hui, je la réécoute en larmes. Merci. Une auditrice, de Bruxelles.

Merci, je viens de la re-écouter, heureusement qu’on a cette belle dernière interview par vous Augustin Trapenard, le plus émouvant des journalistes, le plus humain. Arno qui nous a quitté et qui va nous manquer. Merci beaucoup (je vous écoute d’Islande).

Merci pour votre soirée au débotté sur Arno c’est magique. Et bises à Rebecca !

Un immense merci, vu la conjoncture actuelle, de ce bel hommage à Arno, des émotions à 100%, qui font chaud au cœur. C’est là aussi l’essentiel…

Merci d’avoir été aussi prompt à rendre hommage à Arno !
Cette soirée est réconfortante pour ceux qui aiment cet artiste.

Merci pour l’hommage rendu à l’artiste Arno.

Merci de cette touchante émission.

Une belle âme s’envole. Toute cette souffrance.