#50 Ail des Ours et Oxalis

CANVA

Alain Baraton dans sa chronique « La main verte » diffusée le samedi et le dimanche sur France Inter !

Je viens d’écouter Alain Baraton répondre à une question sur l’Oxalis. Il indique que cette plante est également appelée Ail des Ours. Je suis surpris, car ces deux plantes sont très différentes, notamment par leurs feuilles et je n’ai jamais entendu cette appellation pour l’Oxalis. Une recherche rapide sur Internet semble confirmer mon doute… 

Petit message pour Alain Baraton, l’Oxalis n’est pas l’ail des ours. Les deux se consomment, l’un est légèrement aillé, l’autre acidulé et surnommée la petite oseille. 

Si j’ai bien entendu, vous avez dit ce matin qu’on connaît l’oxalis sous le nom d’ail des ours. Comment un “spécialiste” tel que vous peut-il affirmer de telles énormités ? L’ail des ours (Allium ursinum) est une amaryllidacée tandis que l’oxalis petite oseille (Oxalis acetosella) pour n’en citer qu’un car il y en a des dizaines est une oxalidacée appelée aussi pain de coucou. Vous me direz que de l’ours au coucou, il n’y a qu’un pas ! 

L’oxalis et l’ail des ours sont des plantes différentes.

En écoutant ce matin (11 décembre) la main verte dans la matinale, j’ai relevé une bévue à propos de l’oxalis et de l’ail des ours, contrairement à ce qu’a dit Alain Baraton, ce n’est pas du tout la même plante, un de leurs points communs est d’être de bons comestibles, mais la comparaison s’arrête là ! Rendons à l’oxalis, ce qui est à l’oxalis ! 

Alain Baraton vient de commettre deux erreurs, ce qui est très inhabituel de sa part. L’ail des ours est une alliacée, pas un Oxalis. Il est possible de planter des haies en présence de chèvre. Ça suppose de garnir la base avec des plantes épineuses, comme le pyracantha, et d’intercaler des espèces buissonnantes et plus hautes. Certes, la mise en place suppose une protection les premières années, et l’altitude limite les choix. Consulter l’excellent guide technique de Dominique Soltner !

Juste pour vous signaler une erreur de M. Baraton, que l’ail des ours n’est pas une espèce du genre Oxalis ! Les deux sont comestibles… 

Mon cher Alain, je fus ce matin abasourdi de vous entendre dire ce matin que l’oxalis était aussi appelé ail des ours. Je ne trouve nulle part mention d’une confusion entre l’ail des ours, allium ursinum, alliacée ressemblant aux feuilles de muguet et gout aillé très consommé dans les pays germaniques, et l’oxalis, ce trèfle évoqué ce matin détrompez-nous !

Il m’a semblé entendre le grand jardinier dire que l’oxalis s’appelait aussi ail des ours ou ai-je mal entendu ? Si j’ai bien entendu, je voudrais qu’il confirme qu’oxalis acetosela n’a rien à voir avec allium ursinum, sauf erreur de ma part.

En réaction aux propos de Monsieur Baraton, j’aimerais avoir confirmation que l’Oxalis et l’ail des ours sont bien les mêmes plantes. Ça a été pour moi une grande surprise !

Je m’étonne ce matin de la confusion que fait Alain Baraton entre Ail des ours et Oxalis qui sont deux végétaux très différents… Et de ce fait de l’absence de réponse à l’auditeur, ce matin 11 décembre.