Yvan Colonna

21/03/2022 10:52 Radio France

J’ai écouté votre antenne ce matin et j’ai entendu une information qui m’a fait bondir : le journaliste parlait de manifestations en Corse « en soutien à Yvan Colonna, le militant indépendantiste corse ».
Comment peut-on qualifier en premier lieu ce monsieur de militant indépendantiste alors qu’il a été condamné pour le meurtre d’un préfet, c’est-à-dire pour la négation même de la République ?
Ce qui est, à mon sens, le crime le plus grave et le plus menaçant qu’on puisse trouver dans un pays démocratique.
Non, Yvan Colonna n’est pas en premier lieu « un militant indépendantiste », c’est en premier lieu un criminel, l’assassin d’un préfet de la République.
Et c’est d’abord ainsi qu’il convient de le qualifier lorsqu’on ajoute une précision à son nom.
C’est toujours étrange, la position de certains journalistes vis-à-vis de la Corse par rapport aux autres régions françaises : pourquoi mettre l’accent corse sur le nom de ce monsieur alors qu’on ne le fait jamais pour les autres régions de France ni même pour les autres pays lorsque l’on cite des langues étrangères ?
Il n’y a pas de position idéologique de ma part ; je suis choquée que l’on n’ait pas assuré la sécurité d’un détenu, quel qu’il soit au demeurant.

Plus de messages :

#11 Yvan Colonna

 

Partager sur...