#11 « Les un an »…

A l’occasion du premier anniversaire du premier confinement, on commence à voir fleurir l’expression « les un an » Faut-il vraiment rappeler que le pluriel ne commence qu’à deux ? La pensée semble parfois déserter le langage …

Monsieur le journaliste, Je vais de ce pas faire une séquence de grammaire à des élèves de huit ans sur « les un an » ! Maltraiter nos oreilles dès le début de la journée n’est pas aimable !

Nous écoutons tous les jours avec plaisir votre émission. Mais une petite chose nous chiffonne : comment des journalistes peuvent-ils utiliser l’expression telle que « les un an » du confinement.  Un an, est au singulier. Pourquoi ne pas dire « le 1er anniversaire » ? 

« On fête LES UN an de… » est incorrect. On doit dire : « on fête le 1er anniversaire de … » Merci d’y réfléchir. 

Les un an du confinement : Ne serait-ce pas plus simple et moins difficile à entendre de dire “le premier anniversaire” ? 

Il n’y a que moi qui ai mal aux oreilles quand on dit « les un an » ? 

On fête, non pas « les un an » de cette merveilleuse expérience qu’a été le confinement (le vrai), on fête « le premier anniversaire » de cet événement planétaire totalement dingue qui n’a pas fini de nous éblouir.

La faute qui m’énerve le plus en ce moment, c’est « fêter les un an ». À bientôt pour d’autres avis grammaire. 

Ça ne se dit pas « les un an ». On dit le premier anniversaire. 

Le fameux “les un an” du confinement, on ne peut pas dire l’année où l’anniversaire ??