#42 Pêle-mêle de messages d’auditeurs

Ce matin lors d’un sujet, vous avez présenté « …100 femmes, 104 hommes et 2 non-binaires… ». Au risque de passer pour un gros con réac, je ne comprends pas cette distinction. Que ces « non-binaires » existent ne me dérangent pas, mais que l’on fasse cette précision me heurte. Vous n’avez pas indiqué combien d’homo, combien d’abstinent parmi ces binaires et on ne parle pas de leur religion, ni de leur pratique sexuelle. Tout ceci est d’ordre privé et ne devrait en aucun cas être une information.
(France Inter)

Merci pour cette interview d’Ilham Kadri ce matin, enfin une interview utile, qui change du commérage politique quotidien que je trouve toujours très stérile et pénible. On a besoin d’écouter les leaders des entreprises, leurs décisions ont un impact direct sur la vie de milliers de gens, c’est bien plus concret que la politique. On a besoin de voir des femmes leaders, surtout quand elles ont un parcours pareil. En tant que femme, j’aimerais voir plus souvent ce genre d’invités. On a besoin de voir des gens de la société civile, qui représentent vraiment l’activité du pays. Merci, s’il vous plaît, continuez !
(France Inter)

Ce matin, pendant le 7/9 de France Inter, le chroniqueur Thomas Legrand a donné son avis sur le woke. Pour lui, on donne trop d’importance à ce phénomène, qui serait marginale et après tout, ce n’est pas lui qu’il faut critiquer, mais les phénomènes historiques et sociaux qui en sont l’origine dans les « quartiers « . Là, je ne suis pas d’accord avec cette explication que l’on retrouve dans la gauche et l’extrême gauche. Pour moi, le wokisme est important et critiquable en tant que tel, car il est fondamentalement opposé aux valeurs de notre République : il enferme les gens dans des catégories qu’il oppose les unes aux autres, il n’admet pas la pluralité des opinions, il n’admet pas le débat des idées. Or, les valeurs sont au-dessus de tout, car c’est ce qui permet de vivre ensemble. Et avoir souffert de son appartenance à une race, un sexe ou une classe sociale n’autorise pas à bafouer nos valeurs. Ce n’est pas parce qu’on a souffert de racisme qu’on peut être raciste soi-même. Sinon, on en vient à justifier l’injustifiable et à estimer que le viol d’une femme noire est plus grave que le viol d’une femme blanche, comme une étudiante l’a dit à Mme Badinter. N’oublions pas l’assassinat de Samuel Paty ! (France Inter)

Et merci pour cette info capitale : des invités à un mariage, tous embarqués dans le même avion, ont failli arriver en retard à la cérémonie du fait de mauvaises conditions météo. Un tel drame méritait bien en effet que vous y consacriez un reportage avec interview de la mère de la mariée, tellement soulagée de ne pas rater cet événement important. D’une part, s’il était si important à ses yeux, elle aurait peut-être pu ne pas attendre le dernier avion, et d’autre part, sachant que la probabilité que sa fille divorce dans les dix ans qui viennent est assez forte (d’après l’Insee, le taux de divorce était de 52,37% en 2013 et a peut-être augmenté depuis), il lui restait au moins une seconde chance d’arriver à temps… Se passe-t-il donc si peu de choses en France et dans le monde en ce moment pour que vos journalistes en soient réduits à nous infliger de telles nunucheries dans un bulletin d’informations de quelques minutes ?
(France Inter)

Je souhaite attirer votre attention sur les effets pervers de la journée « Paris sans voiture ». En effet, je suis provinciale, je voyageais pour mon travail le 19/09/2021 et transitais par le boulevard périphérique. Je suis tombée sur des embouteillages comme je n’en ai jamais vu et appris seulement aux sorties du périphérique fermées qu’il s’agissait de cet événement. Aucune indication n’était donnée en amont, qui nous aurait permis de détourner notre trajet. De plus, en consultant ma consommation, je suis passée de 6,5l/100km entre Amiens et Bobigny à …..20l/100km entre Bobigny et Villejuif ! Paris propre ? Banlieue sale ! Car les milliers de voitures au même moment ont dû dégager une pollution effarante ! Sans compter l’heure perdue à tenter de quitter cet enfer ! On n’entend parler que des bienfaits de cet événement, mais jamais de ces effets pervers que je viens de citer. Je le qualifierais plutôt d’imposture…. Je vous remercie de votre attention et espère que ces remarques pourront donner lieu à un article critique pour le prochain « Paris sans voiture »… ! (France Info)

Merci pour votre émission, très instructive ! Je viens d’entendre votre billet sur le Panthéon. Pourriez-vous un jour retracer l’histoire de la croix qui le surmonte ? De mémoire, il fut d’abord église (avec croix), puis édifice public et profane (on enlève la croix), puis église, (on la remet), puis est devenu, à nouveau, l’édifice public et profane que l’on sait, mais on n’enlève pas la croix. Il y a les faits objectifs, puis l’interprétation. Je vous livre mon point de vue, que vous pouvez ne pas partager : 1 /en cette période d’intégrisme de la laïcité où l’on embête toute une partie de la population pour soi-disant « port extérieur de la religion », c’est tout de même curieux qu’un édifice « à la gloire des grands Hommes (et depuis peu – merci de l’avoir rappelé- femmes) de la Nation » soit surmonté de manière bien visible de cet insigne; 2/ vu qu’il n’y a pas que des chrétiens, mais aussi des athées et des juifs, pratiquants ou non, c’est un peu comme mettre une croix aux tombes de certains morts pour la France avec des noms musulmans (j’en ai vu des dizaines dans un cimetière de Tunis dédié aux morts de la Seconde Guerre mondiale). Merci encore pour c’est « Pourquoi du comment », et aussi, pour toute votre œuvre, admirable. (France Culture)

Votre récente critique de « Mourir peut attendre » passe malheureusement à côté de l’essence du film et de l’arc Daniel Craig en général : l’imperfection de ce James Bond qui se trompe, se rate et s’excuse. Contrairement aux cinq précédents interprètes, Craig incarne un personnage humain, faillible, donc magnifique. Ses films épousent l’époque et réinventent le mythe. Et la fin proposée par « Mourir peut attendre » est tout autant logique que bouleversante : elle conclut l’histoire d’un homme sensible. Ce n’est pas le meilleur Bond de Craig mais, par son dénouement, il parvient à sublimer encore plus les chefs-d’œuvre « Casino Royale » et « Skyfall ». Ce n’est pas la moindre de ses qualités. (France Inter)

Serait-il possible de programmer des musiques en rapport avec le thème traité juste avant (vous avez un reportage sur le Chili, vous programmez une musique chilienne) Ça doit être possible (Florian Delorme le fait dans son émission « culture monde  » sur France culture). Vous participeriez ainsi à la diversité culturelle au lieu de nous « gaver » de musique anglo-saxonne, si bonne soit elle. Merci (France Inter)

« Le Cours de l’histoire » ravie d’avoir une émission que je suis régulièrement. Bien que désolée par cette grève dont nous n’avons pas les enjeux, seulement un message « grève illimité », je fus ravie d’entendre Xavier Mauduit. Grand merci cher Monsieur, vous qui nous permettez d’avoir des espaces spatio-temporels… Continuez ! La culture est essentielle. Merci de transmettre ce message à Xavier qui fait au mieux pour montrer les complexités de l’histoire. (France Culture)

J’écoute chaque matin avec grand intérêt le 7/9. Je voudrais signaler un point qui m’a gêné lors de l’interview d’Orelsan. Il est dit au début qu’il n’était à Caen « rien ni personne ». Personnellement, je trouve cela heurtant comme expression. Ne pas être connu est une chose ; n’être rien et personne en est un autre. J’ai l’impression que pour votre journaliste les deux étaient synonymes. Lors de l’enterrement de JP Belmondo, on nous avait soûlé avec les « anonymes », c’est-à-dire les gens qui ne sont pas médiatisés. Ce sont des expressions malheureusement bien habituelles. Je pense qu’un média comme France Inter se devrait d’être plus nuancé. Appartenir à la sphère médiatique (très éphémère) n’est pas nécessairement une fin en soi, et on peut quand même être quelqu’un… Je fais ce commentaire, car, comme je l’ai indiqué, j’apprécie la qualité des émissions de France Inter.

Pourquoi limiter vos programmes hebdomadaires et réguliers à la religion chrétienne, a L’Islam et au protestantisme ? Quelles places ont les spiritualités dans vos grilles ? Ne serait-il pas grand temps de sortir des seules religions pour ouvrir vers les spiritualités libres de culte, d’esprit de colonialisme et donner accès à une véritable liberté de penser ? S’il-vous-plaît, faites quelques choses ! La bigoterie, le jougue du péché, du paradis et de l’enfer ont assez étouffé l’humanité ! Une grande radio comme la vôtre se doit de participer à l’éveil du monde. Merci pour votre compréhension. (France Culture)

Dans votre présentation, vous oubliez totalement de parler des pesticides qui font des dégâts depuis des années et qui ont mis à genoux bon nombre d’apiculteurs… Ce serait peut-être bien de ne pas l’oublier. Merci (France Inter)

Importation de miel d’autres pays européens. Le débat pointe le fait que la France voit sa production baisser,
Et que les autres pays d’Europe ont une production qui leur permet de fournir la France… Et la question arrive, qu’ont-ils de plus que nous, sont-ils vraiment logés à la même enseigne ?
Je m’étonne qu’à ce sujet personne ne relève ce que j’ai entendu hier ou aujourd’hui (sur Inter ou Culture) à savoir que France est le 1er utilisateur de pesticides en Europe, et 3e mondial ! Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais on pourrait peut-être vérifier si la corrélation existe ? (France Inter)

Je trouve insupportable que votre émission semble réduire la réduction du problème du miel soit simplement liée au réchauffement climatique. La baisse de production du miel est réelle depuis plus de 15 ans et comme le prouve le livre de S-Foucart, la perte des pollinisateurs est principalement liée au néonics. Cela suffit de tout mélanger et de ne pas vouloir regarder en face les facteurs principaux pour se perdre dans les détails. Si le marché du miel est en difficulté, c’est que la biodiversité des insectes est en danger pendant que la chimie se porte à merveille.Prenons acte et agissons, il est plus que temps. (France Inter)

Cela fait plusieurs années que vous repassez toujours les mêmes fictions et pièces de théâtre. Je trouve cette habitude et cette attitude méprisantes à l’égard de vos auditeurs. Vous passez maintenant votre temps à faire des podcasts, c’est très bien, seulement, personnellement, je ne suis pas « moderne » et je préfère écouter la radio. Si vous ne pouvez pas vous renouveler ces émissions pourquoi ne pas en changer et programmer autre chose à la place ? (France Culture)

J’ai l’habitude d’écouter franceinfo au moment des repas et notamment celui du soir. Quelle ne faut ma surprise au rappel des infos vers 19h20 d’un oubli assez surprenant. En effet vous donnez le vainqueur homme du marathon de Paris, mais la vainqueur femme (ou gagnaTE) elle est aux oubliettes !!!! Je constate que même au niveau des journalistes il y a encore du boulot à faire concernant la parité dans les informations. Allez j’espère que ce n’est qu’un oubli et que le temps imparti était trop juste, mais franchement 10 secondes pris sur la pub, ce n’est pas grand-chose à comparer de la course de cette sportive. Merci pour elle (Franceinfo)

Squid Game, grosse déception. J’ai l’habitude de suivre des dystopies côté séries… Mais là ! Franchement, l’idée de départ est bonne. Les décors géniaux… Mais que de clichés ! De moments prévisibles… Et surtout, des personnages affligeants de bêtise ! C’en est indigeste ! Dialogues affligeants, absolument pas crédible. Peut-être est-ce dû à une vision très Coréenne de l’humour et de la mise en scène, mais ça ne passe pas du tout. Heureusement, le personnage du policier vient améliorer légèrement les choses… Beaucoup d’emprunts aussi… La mode des masques, mais pas seulement : de nombreux retournements de situation sont du déjà-vu. Sans parler d’une morale à deux balles… Et que dire des vilains capitalistes, pour la plupart occidentaux…
Bref, j’ai vu de magnifiques séries sur Netflix et celle-ci ne fait pas du tout partie du lot ! Merci pour vos émissions ! (France Inter)

Squid game Nous avons dû rappeler aux familles et aux élèves du collège que ce n’était pas une série pour collégien – 16 ans. Un très grand nombre d’élèves l’ont vue pourtant, et cela a provoqué des jeux dangereux dans le collège. (France Inter)

Je suis enseignante dans une école élémentaire. N’ayant pas vu la série, je n’ai pas de commentaires esthétiques ou moraux à apporter, en revanche, même si cette série est interdite aux moins de 16 ans, son influence se propage chez les plus jeunes. J’ai pu voir il y a quelques jours des élèves, jouant à un deux trois soleil (ce qui n’était jamais le cas avant le succès de cette série), rouer de coups de pied un autre au sol. Le jeune âge de ces élèves, leur manque de recul et leur manque absolu de recul inquiète beaucoup… (France Inter)

J’adore France Culture et j’estime légitime de payer des impôts pour un service public de cette qualité et fondamental dans un océan de fake news, même si je ne suis pas forcément d’accord avec tout. Depuis la création du nouveau site commun Radio France, il n’est plus possible d’écouter en podcast les informations de 12:30 et 18h avec un décalage de 15/20mn comme c’était le cas auparavant. Il faut désormais attendre plusieurs heures, ce qui n’a pas de sens pour des actualités. N’avez-vous pas les moyens de mettre à jour des podcasts plus rapidement ? (France Culture)

Les troubles de la santé mentale où « ce faux tabou que pourtant tout le monde connaît » Votre article est truffé de fautes d’orthographe… C’est vraiment de pire en pire… le journalisme à la va-vite… Une infirmière psy (France Inter)

Monsieur Sotto pose une question à Amelie Mauresmo sur la PMA et la GPA ce qui n’a rien à voir et à ne pas mettre sur le même plan. La GPA ou maternité de substitution est un achat d’enfants et location d’utérus et une marchandisation du corps de femmes souvent pauvres et vulnérables. Un couple de lesbiennes ou femme célibataire qui a recours à la PMA sera celle qui portera l’enfant. CIAMS pour en savoir plus. Pour info je n’ai pas trouvé Hors-pistes dans les destinataires. (France Inter)

Je trouve un peu décevant d’entendre encore et toujours ces histoires de sexe tape dans le milieu du ballon rond. De vengeances ou pas entre gamins qui sont devenus trop riches trop vite …. Arrêter svp… Et en plus, vous terminez votre journal par du ballon rond sur les résultats du PSG contre, je ne sais qui. Arrêtez de nous abreuver des résultats de Ligue 1 ou de n’importe quel championnat dès qu’un match est terminé. Tout ne tourne pas autour de ce ballon, il y a des sujets nettement plus récent et surtout beaucoup intéressant. Mais sur le sport avez-vous fais une brève, une simple rubrique sur cette grande championne Kényane Agnès TIrop assassinée a 25 ans pour un motif crapuleux sûrement ou remercier tous les volontaires de toutes les associations qui interviennent sur les nettoyages des plages après les pluies torrentielles (Surfrider et autres) pour les remercier et encourager d’autres à le faire. (France Inter)