Le nouveau site de France Culture

Le site de France Culture a fait peau neuve ce lundi 9 mai et a migré vers la plateforme radiofrance.fr.
Les auditeurs ont été nombreux à nous écrire à propos du nouveau fonctionnement du site.
Florent Latrive, délégué au numérique de France Culture répond aux auditeurs au micro d’Emmanuelle Daviet.

Emmanuelle Daviet : Depuis lundi soir, le site de France Culture est intégré à la plateforme du groupe Radio France. Un changement qui bouscule les habitudes des auditeurs internautes. Et ils sont nombreux à nous écrire pour nous faire part de leurs difficultés.
On commence avec cette remarque : « Je viens de découvrir votre nouveau site. Que de changements ! C’est très déplaisant. C’est une énorme perte de temps de s’y retrouver. Votre site précédent était bien conçu. Pourquoi une telle refonte ?« 

Florent Latrive : Effectivement, c’est un changement important puisque le site de France Culture a basculé sur la plateforme Radio France. C’est un changement qui, comme tous les changements, demande un peu d’habitudes à prendre et surtout des ajustements qui vont être faits par les équipes de la direction du numérique pour améliorer ce qui a été mis en place. Pourquoi une telle refonte? Tout simplement parce que le site précédent, aussi bien conçu soit-il, était très, très vieillissant, ne permettait pas de faire beaucoup de choses aujourd’hui par rapport à ce que notre offre est devenue. Et donc il était important de pouvoir ensemble au sein de la plateforme Radio France, avec les autres chaînes du groupe, avoir une offre plus complète.

Emmanuelle Daviet : Et alors, quelles sont les nouvelles fonctionnalités ?

Florent Latrive : Les plus évidentes et les plus utiles, c’est qu’on peut enfin mettre de côté dans un compte personnel, on peut mettre de côté les émissions qu’on préfère pour être sûr de ne pas rater les épisodes. On peut mettre de côté des émissions pour les écouter plus tard, les retrouver sur l’application Radio France qui est complètement reliée au nouveau site, ce qui n’était pas le cas avant. Le moteur de recherche a été largement amélioré aussi et il y aura évidemment plein de nouvelles fonctionnalités à venir dans les semaines à venir.

Emmanuelle Daviet : Alors abordons quelques questions d’auditeurs et auditrices.
Voici un message : « Avec l’ancien site, j’avais accès aux podcasts Les Pieds sur terre des années antérieures. J’en étais à réécouter l’année 2014. Un véritable plaisir. Avec le nouveau site, comment puis-je encore accéder aux années passées ? C’est une question très très très très récurrente.

Florent Latrive : Pour une raison simple, c’est que jusque-là, sur les émissions, effectivement quand on était sur « La grande table » ou « Les pieds sur terre », il y avait tout simplement un rangement par année. Donc on pouvait aller directement à l’année 2014 et retrouver des émissions. Là, temporairement, ce n’est pas le cas sur le nouveau site. Ça va de nouveau être le cas dans les semaines et les mois à venir, avec des changements par année qui permettront de retrouver tout ça. A très, très court terme, si vous avez ce besoin là, je vous incite à aller sur l’application Radio France ou ça reste totalement possible. Et par ailleurs, le moteur de recherche est aussi un bon moyen d’accéder à ces émissions.

Emmanuelle Daviet : On poursuit avec ce message : « Avec la nouvelle configuration du site, comment puis-je retrouver les programmes de chaque journée ? Celle du 8 décembre 2021 par exemple. Il était auparavant possible de rechercher les programmes d’une journée en entrant une date et je ne vois plus cette fonctionnalité. »

Florent Latrive : C’est une fonctionnalité qui avait disparu quelques jours et qui va réapparaître à partir de la semaine prochaine a priori ou la semaine suivante. Donc effectivement on pourra choisir de remonter au 7 octobre 2020 ou au 8 juillet 2012 si on veut regarder ce qui se jouait et ce qui s’écoutait ce jour-là.

Emmanuelle Daviet : Autre message : « Avant, il était possible d’écouter en direct décalé une émission. Si on avait raté quelques minutes du débat ou un moment pendant le cours de l’émission, on pouvait reprendre au début ou à la minute précise, où on avait été interrompu, voire réécouter quelques propos que l’on n’aurait pas bien compris. Cependant, l’émission la poursuite de l’émission, c’était extrêmement pratique », nous dit cet auditeur. « Maintenant, la seule solution, c’est de l’écouter en podcast, ce qui n’est vraiment pas possible dans nos journées très remplies. » Alors Florent Latrive, quelles réponses peut-on apporter à cet auditeur ?

Florent Latrive : C’était la question spéciale panique. Je me suis dit qu’est ce qui se passe ? Qu’est ce que c’est que cette erreur ? Donc je suis allé vérifier quand Emmanuel Daviet m’en a parlé. De fait, cette fonction existe bien entendu encore, c’est à dire qu’on peut tout à fait écouter en différé, revenir quelques minutes après le direct. C’est que si vous voulez être sûr de bien entendre ce qu’on s’est dit il y a deux minutes, vous pouvez le faire sur le site de France Culture. J’incite cette personne. Si ça n’est pas le cas chez elle, ça peut être un cas particulier parce que c’est une spécificité du numérique. Parfois, ce qui marche, chez 99,9 % des gens ne marche pas chez 0,1 % des gens, alors à ce moment d’écrire en direct pour qu’on puisse éventuellement regarder sans problème.

Emmanuelle Daviet : J’ai l’habitude d’écouter des émissions sur France Culture en différé. J’ai mes émissions préférées et jusqu’à aujourd’hui, je pouvais les retrouver facilement grâce à la rubrique émissions ou les émissions étaient classées par ordre alphabétique. Mais la présentation a changé et je ne me retrouve qu’avec une liste de podcasts à laquelle je ne comprends rien. Pourquoi avoir supprimé la rubrique émission ?

Florent Latrive : En fait, elle n’est pas supprimée. Effectivement elle a changé de nom. Elle s’appelle « podcasts » et surtout elle est très très mal rangée pour l’instant. Donc, des gens sont à l’œuvre pour les ranger. D’ici une dizaine de jours, ce sera parfaitement rangé.

Emmanuelle Daviet : Autre question jusqu’à très récemment, je faisais suivre vos émissions par mail. Or, maintenant, c’est impossible. Il faut passer par Twitter ou Facebook. Je ne sais pas comment faire, je ne veux pas utiliser Facebook. N’y-a-t-il plus de moyen de communiquer des émissions par courriel ?

Florent Latrive : Alors si, on peut partager une émission par Twitter, Facebook. Il y a aussi simplement le lien de l’émission qui apparaît, qu’on peut coller dans un mail. Et j’ai remonté ce genre de remarques aussi aux équipes spécialisées, parce qu’évidemment on a besoin des usages des uns et des autres pour les améliorer au fil de l’eau.

Emmanuelle Daviet : Depuis le rattachement de France Culture à la plateforme de Radio France, je ne trouve plus le journal de 7 h ni celui de 8 h dans le programme. Comment faire ?

Florent Latrive : En fait, ils sont cachés. Avant, c’était déployé, c’est à dire qu’entre le 7/9, il y avait toutes les rubriques déployées. Là, il y a un petit bouton, où on appuie « regardez toutes les chroniques » et là, vous retrouverez absolument toutes vos habitudes.