Funérailles d’Élizabeth II : lassitude des auditeurs

CERCUEIL REINE OLI SCARFF AFP

OLI SCARFF AFP

Je vous écoute depuis des années, France Inter est « ma » radio du matin, au réveil, mais là franchement, je ne vous comprends plus… La mort d’Elisabeth II avec des interruptions pour entendre sa voix, des commentaires de pseudo spécialistes… Toute une journée sur cette « femme exceptionnelle », excusez-moi mais un regard plus critique et distancié a-t-il été envisagé ? On parle d’une reine, d’une monarchie ? J’aurais apprécié plus de retenue, de distance. L’actualité « people » ce n’est pas pour moi…

Il y en a vraiment marre d’entendre parler tous les jours du décès et de l’enterrement de la reine d’Angleterre, aujourd’hui émission spéciale encore !!! On est en République et on est Français alors la reine, rien à faire. Tout à fait d’accord avec les maires qui refusent de mettre les drapeaux en berne.

J’écoute France Inter depuis que j’ai 18 ans j’en ai 56, j’aime de nombreux programmes, les journalistes et particulièrement les femmes sont supers tant par leurs voix que par leurs pensées. En même temps pour un allergique à la publicité il ne reste que France culture, France Inter et Arte pour être informé, aussi quand France Inter passe des heures pour nous parler d’une « Reine » dont je comprends qu’elle soit : 
-un personnage historique pour des royalistes,  
-une dame de cœur pour les lecteurs de Point de vue et images du monde,
-un support de com pour l’Angleterre, une bonne affaire pour les produits dérivés.  
Mais pour moi c’est une milliardaire héritière d’une tradition que la République a abattu dans notre pays et je ne suis pas nostalgique du statut de sujet. J’aimerais que l’on passe une journée à nous faire comprendre tout ce qu’ont traversé les grands-mères qui nous entourent : mutations techniques, économiques, sociales, politiques, évolution de la position des femmes, pas en mode « la journée de … » mais plutôt dans le genre fresque historique vue par les yeux des grands-mères. 

Ce message pour vous dire que nous n’écouterons ce lundi 19 septembre aucune radio, ne regarderons aucune télé… pour nous protéger de toutes les émissions spéciales consacrées à Elisabeth II. Pour nous, zéro intérêt, aucun recul sur les défauts de cette monarchie… Depuis une semaine, on est servi ! Cet excès d’info, toujours dans le même sens, est indécent ! Si, nous écouterons une émission sur France Inter : la Terre au carré à 14h, en espérant qu’elle ne soit pas déprogrammée…

Je suis profondément choqué de la manière dont vous mettez en avant la mort de la Queen Elizabeth. J’ai des amis Britanniques qui n’en ont rien à faire, si si ça existe ! Le problème c’est qu’en écoutant vos chaînes on ne le sait pas. Je vous ai surnommé « radio FNSEA » (je suis paysan) mais là je pense que radio « Buckingham » vous va à ravir. Il m’arrive de plus en plus d’éteindre ma radio… Ça me désole.

Madame, je tenais à adresser mes félicitations aux journalistes de la rédaction de Franceinfo pour le traitement juste et équilibré que vous avez réservé à la mort de la Reine Elizabeth II. Vous avez donné à cet événement à l’écho planétaire la juste place qui lui revenait. Il y a toujours dans notre pays des gaulois grognons qui mettent la République au-dessus de tout et qui considèrent que vous en faites trop. Or, il ne s’agit pas de faire de la science politique comparative (du reste, en matière de leçons de démocratie, je ne suis pas sûr que la France et son système monarchique électif n’en ait pas plus à recevoir qu’à donner). Bref, l’importance de cet événement n’échappe à personne de sensé et merci de lui avoir accordé la place qui lui revenait. La Reine, au-delà de toutes ses qualités, aimait la France et notre pays le lui rendait bien.

A l’occasion du décès de la reine Elisabeth II, on aurait aimé ne pas entendre constamment parler de l’Angleterre (au lieu du Royaume Uni) et des Anglais (au lieu des Britanniques) … Petit rappel : la Grande Bretagne est un île composée de l’Angleterre, de l’Ecosse et du Pays de Galles. Si on rajoute l’Irlande du Nord, cela devient le Royaume Uni dont Elisabeth II était reine et dont Charles III est maintenant roi.

Je ne suis pas monarchiste et je ne lis jamais la presse spécialisée, mais je trouve très intéressant les émissions consacrées au décès de la reine. Cette femme est une figure historique et elle mérite ces hommages. Il y aura toujours des grincheux pour émettre des critiques !…

Plutôt que ces bla-bla interminables sur la reine d’Angleterre (où j’ai vécu 5 ans) dont au moins la moitié des Britanniques n’ont que faire, on aimerait avoir des nouvelles de… Julian Assange (vous savez le journaliste et lanceur d’alertes emprisonné sans motif dans les prisons d’une belle démocratie sous le joug américain).
Vous pourriez parler d’Exxellia, cette grosse PME technologique française, stratégique pour la défense, qui est en train de passer sous pavillon américain sans que l’Etat ne fasse rien !!!
De l’information véritable sur le service public s’il-vous-plaît !