Billet de Sophia Aram du 20 mars « En finir avec la honte »

Déferlante de messages de soutien pour Sophia Aram après sa chronique “En finir avec la honte” ce 20 mars, avec en leitmotiv le courage et la dignité de l’humoriste. A lire ici :

Chère Sophia Aram,
Ce matin j’ai spontanément lâché le volant de ma voiture pour vous applaudir à la fin de votre billet. Ce n’est pas toujours facile de commencer la semaine avec vous, ça dérange, ça percute. Mais ce matin je me rends compte à quel point votre voix est essentielle. Merci de nous rappeler que le temps de réflexion est nécessaire avant de s’exprimer. Ce matin vous avez également prouvé à tous que vous êtes hors de l’atteinte des coups bas grâce à votre discernement, votre honnêteté intellectuelle, votre courage aussi. Merci pour cette leçon magistrale. Quel cran ! Je voulais vous dire Bravo. Je l’ai dit ce matin dans ma voiture, mais vous ne l’avez pas entendu.
Continuez à agacer mes oreilles les lundis matins je vous en serai reconnaissante de si bien démarrer ma semaine.

Mon courriel s’adresse à Sophie Aram dont j’écoute régulièrement et avec plaisir les interventions. Je tiens à vous exprimer toute mon admiration pour votre dernière chronique en réponse aux attaques ignobles dont vous faîtes l’objet pour avoir dénoncé la bêtise et la veulerie de cet animateur et de ses admirateurs. Vous vous situez avec vaillance du côté de l’intelligence critique et de la saine impertinence contre l’idéologie ultra-réactionnaire que véhicule TPMP. Vous faîtes ainsi œuvre de salubrité publique en défendant des principes et des valeurs qui sont, j’en suis sûr, partagées par bon nombre de nos concitoyens. Vous nous faîtes honneur en vous tenant debout pour faire face aux pratiques honteuses de cet individu en avançant toujours des arguments qui révèlent votre qualité personnelle et appellent la dignité et le respect. Vous avez tout mon soutien ! Continuez !

Ce mot s’adresse à Sophia Aram pour lui dire combien je l’adore, j’aime ses billets du lundi, son humour depuis ses débuts à France Inter. Bravo pour le billet d’aujourd’hui. Vous pouvez être très très fière de qui vous êtes. Ayant travaillé 42 ans en psychiatrie, je peux vous dire que vos mots, justes, de ce matin seront du baume au cœur pour des gens qui comme vous ont subi des traumatismes dans leur enfance. Dommage que vous ayez été contrainte de les dire car cela relevait de votre vie privée, mais encore bravo et merci pour tout. Affectueuses pensées,

Merci Sophia pour votre déclaration ce matin ; je vous écoute très régulièrement, je partage vos opinions, mais ce matin, quel panache ! Je ne connais rien de votre vie (et elle ne me concerne pas) j’ai eu les larmes aux yeux. Vous êtes courageuse, c’est une qualité rare. Je vous félicite et ne peux que vous encourager à poursuivre vos chroniques. Le silence et les applaudissements qui ont suivi votre déclaration montrent l’émotion et le respect des chroniqueurs du 7/9h30. BRAVO !

Bravo à Sophia Aram pour son intervention, ce matin. (lundi 20/03/23). Cet animateur et ses fans harceleurs peuvent aller se rhabiller (comme on dit familièrement) face à sa dignité et sa finesse d’esprit. Courage à elle pour poursuivre dans cette voie et merci à France Inter qui lui offre un espace pour intervenir tous les lundis matin.

Un grand merci pour Sophia Aram, pour ces chroniques et particulièrement les deux dernières. Je suis admiratif de votre courage et votre détermination. Continuez s’il vous plaît !

Chère Sophia,
Bravo pour votre billet de ce matin, intelligent comme toujours, mais aussi très émouvant.
Que des femmes (ou des hommes) comme vous refusent de se laisser enfermer par la dialectique toxique de ces forts en gueule (c’est leur seule force !), est un non seulement un régal mais surtout une vraie opposition, puissante, à la dictature de la pensée qu’ils veulent imposer.
Qu’ils aient essayé de vous atteindre via votre mère en dit long sur l’état délétère de leur « pensée ».
Merci de vous opposer à cela avec cette force.
Suis certain également que vous avez aidé ce matin toutes celles et ceux qui portent au fond d’eux cette faille de culpabilité liée à un parent, insensée sur le fond mais si difficile à combler.
Prenez soin de vous, et ne lâchez rien, on vous adore !

Bonjour Sophia Aram, Je veux vous remercier d’exister, vous remercier pour votre courage, vous remercier de m’aider à affronter la semaine chaque lundi matin. J’aime votre humour, votre manière de parler, (contrairement à d’autres humoristes, on comprend chacun de vos mots) les thèmes que vous choisissez. Merci, encore merci et bravo. Une fidèle auditrice

Je veux, par ce message, vous apporter mon soutien et ma totale solidarité contre les attaques dont vous êtes l’objet. J’aime à penser que le bon sens, la tolérance et l’honnêteté seront toujours vainqueurs. Nous avons besoin de vous, de votre éclairage, de votre vécu pour rendre le monde meilleur. On est des millions à vous soutenir. Merci à vous.

Je voulais exprimer mon admiration pour le courage de Sophia Aram dans son billet « En finir avec la honte ». Je ne la connais pas, mais je suis heureuse pour elle. Le chemin de la délivrance est long pour les enfants de parents délinquants et/ou maltraitants. Ça fait écho pour moi car pendant presque 40 ans, j’ai eu honte des décisions de mes parents. Ce n’est que récemment que j’ai compris que je n’en étais pas responsable, à coup de séances de psychothérapie.
Merci pour son billet et bravo a elle !

J’écoute beaucoup France Inter et apprécie particulièrement Sophia Aram chaque lundi matin en partant travailler. C’est la première fois en 50 ans que je contacte un média pour donner un avis !!
Je compte donc que ce message lui sera transmis, pour lui témoigner mon respect et mon admiration. Bien que ne partageant pas systématiquement tous ses points de vue, mais au moins 90% d’entre eux, son courage force mon respect tout comme j’admire l’humour féroce et la sémantique ciselée de ses chroniques. Je lui envoie tous mes encouragements et mon soutien pour son engagement.

Pouvez-vous transmettre mes félicitations à Sofia Aram, pour avoir remis la honte à sa place.
Effectivement nous ne sommes pas responsables de ce que font nos parents ou notre famille, et c’est mesquin, petit petit, de ramener quelqu’un à ce qu’a fait sa mère.
Quel courage de témoigner publiquement de cette blessure ! Merci aussi car ce témoignage pourra servir à beaucoup d’entre nous, et bravo pour le parcours réussi alors que rien, au départ, ne l’y prédisposait… j’y vois plutôt une source de fierté.

Merci à Sophia Aram, une femme magnifique, pour son billet du 20 mars. Une leçon de dignité et de courage.

Bravo à vous Sophia pour votre billet de ce jour, j’espère que vous aurez mon message de soutien et qu’ils seront nombreux… Toute mon admiration pour votre sincérité et votre courage face à la bêtise humaine, et l’expression est très loin de ma pensée mais je souhaite rester correcte.

A Sophia Aram : Votre réponse ce matin était formidable : digne face à un océan de médiocrité…Bravo.
Je n’écris jamais aux émissions que j’écoute, car je ne vois en général pas l’intérêt d’ajouter au flot de commentaires, mais je me dis que face à la violence et au comportement de meute des gens que vous avez en face, cela a du sens de vous dire un mot : continuez ce que vous faites et la manière dont vous le faites. En plus d’être drôle, c’est fort et important.

Je ne suis pas coutumière d’envois de mails à votre radio que j’écoute pourtant régulièrement mais aujourd’hui je veux absolument dire à Sophia Aram combien son billet de ce matin m’a touchée et lui exprimer ma sympathie et mon soutien même dérisoires. Merci à elle d’être un rempart contre la bêtise et l’ignominie qui voudraient s’imposer sur certaines chaînes dont j’ai la chance de me protéger même si des échos ne peuvent pas ne pas me parvenir. Sophia Aram a toujours exprimé ses opinions contre les extrêmes quels qu’ils soient avec courage mais les attaques personnelles dont elle est l’objet sont d’une abjection qui dépasse les bornes. N’est-ce pas comme ça que petit à petit s’inscrivent dans notre paysage des propos de plus en plus haineux, de plus en plus outranciers ? Merci

Je viens d’entendre votre billet de ce matin.
Je suis très touchée, bravo à vous à la fois de lutter contre la bêtise invasive et dangereuse. Et surtout bravo pour vous même de vous défaire du poids, que j’ai compris immense, de la culpabilité familiale. Merci de partager cela à nous tous. Le meilleur pour vous dans la légèreté.

Sophia m’a une fois de plus scotché avec sa chronique. Souvent je ris de son courage et de son « rentre dedans ». Aujourd’hui je n’ai pas ri, c’est normal le sujet ne s’y prêtait pas.
Il vous faut une sacrée dose de courage Sophia pour supporter tous ces cons et leur discours a leur image. Continuez j’aime vous entendre.

Soutien à Sophia ARAM
Tout d’abord, je vous remercie pour vos billets que j’écoute, ensuite je salue votre détermination et votre courage d’affirmer vos positions et vos avis sur des évènements, sujets et personnages comme cet animateur qui est insupportable, malgré les messages de haines que vous pouvez recevoir.
Je vous souhaite de garder l’énergie que vous avez et de ne pas vous laisser déborder et anéantir par ces imbéciles. Merci et bon courage.

Ce matin, j’ai été soufflée par ce que j’ai entendu. Je voudrais seulement exprimer mon soutien et toute mon admiration à Sophia Aram pour son courage et pour tout ce qu’elle exprime. C’est la femme d’aujourd’hui par excellence. Bravo !