#19 La météo

J’écoute beaucoup vos antennes, notamment France Inter. Mais je suis de plus en plus agacée chaque jour par le traitement de vos bulletins météo. A chaque bulletin, on entend les animateurs et animatrices qui les annoncent se réjouir du « beau temps », du soleil, de la chaleur, d’un temps estival… Ce « beau temps » actuel est peut-être beau à regarder mais, et vous le savez bien, n’est bon pour personne.
Il n’est pas bon pour les agriculteurs et les agricultrices qui peinent à vivre de leurs productions, qui se tuent à la tâche pour sauver leurs cultures.
Il n’est pas bon pour les consommateurs et consommatrices, car les récoltes agricoles sont nos aliments qui seront plus rares, plus chers…
Il n’est pas bon pour les citoyens qui souffrent déjà dans certaines régions, et souffriront encore plus de mois en mois et d’année en année, de restrictions sur l’eau potable, et qui souffrent d’un coût de l’eau renchéri.
Et il n’est pas bon pour l’environnement, la biodiversité qui se meurt…
Donc merci de mieux prendre en compte cette dimension dans vos bulletins.

Serait-il possible de demander aux présentateurs et présentatrices météo de mettre un peu d’intelligence climatique dans leurs bulletins ? Le soleil, la chaleur précoce, l’absence de pluie ne sont pas toujours une bénédiction ! Ainsi, une partie de la Bretagne est déjà en alerte sécheresse et je vous laisse regarder la carte des déficits hydriques… Il ne s’agit pas de culpabiliser celles et ceux qui préfèrent le ciel bleu et le soleil au gris et à la pluie. Mais simplement de sortir du double discours : d’abord des sujets sur les enjeux du changement climatique et pour finir, un bulletin météo niaiseux qui annonce dans un sourire à ceux qui attendent la pluie qu’ils en seront encore pour leur frais !
La sensibilisation aux enjeux climatiques passe peut-être aussi, sur les radios du service public, par une évolution des bulletins de météo de Parigots !

Merci d’arrêter de dire qu’il fait beau ou que le temps est beau parce qu’il y a du soleil. On a du soleil depuis des semaines, et pas de pluie. S’il faisait beau, il pleuvrait. Alors que ce jour, il faisait 24° en Normandie, plein soleil… Les terres sont sèches, voire arides. Cet été il n’y aura pas assez d’eau. On verra s’il fait beau…

Vous, les médias avez le pouvoir de faire changer les mentalités. Pourquoi entendons-nous encore ce matin : “superbe semaine ! Ensoleillée !”
Alors que c’est une sécheresse abominable qui nous attend, alors qu’il n’y a plus d’hiver… et que les mentalités ne changent pas… j’entends les gens parler de voyages à l’autre bout de la planète, de surconsommation… c’est dramatique… Vous pouvez faire quelque chose… rabâcher, immiscer une idée…

Alors qu’il fait 27° à Paris, le 11 mai, votre présentatrice dit : « il ne fait que 17° à… » Avec le bouleversement climatique, c’est bien le 17° qui la normale saisonnière… alors que son « ne que » laisserait penser le contraire.

Cela fait plusieurs mois qu’on entend le matin « il fait x degré(s) en Lozère » ou « il fait x degré (s) dans la Creuse ». C’est faux et absurde, la température n’est pas la même dans tout le département, il n’y a rien de commun ni en Lozère entre les sommets dénudés de la Margeride (plus de 1500 m d’altitude) et Le Rozier (400 m d’altitude au centre), à l’ouest des gorges du Tarn, où poussent des pommiers et cognassiers ni dans la Creuse entre la Courtine au sud et Guéret plus au nord…
Merci de faire en sorte que ces âneries cessent définitivement au profit d’un bulletin météorologique fiable et précis.