#25 Le foot ? Non merci !

FRANCK FIFE AFP

Je profite de votre émission pour réagir, depuis longtemps je suis sidéré par la place accordée au foot dans les médias, dans des informations et des journaux qui se ressemblent tous, et qui terminent tous par le foot ou le tennis. Je ne comprends pas ce lavage de cerveau, et cette prédominance alors que tant de problèmes graves ne sont jamais traités, environnement, humanisme, culture… et que l’on accorde autant d’importance à une petite frange de la société qui bénéficie d’informations bien futiles que sont les ragots sur le foot. Ceci contribue sans doute à conforter certains auditeurs dans une sorte de suffisance et de normalité, qui émane sans doute d’un manque d’éveil et d’éducation (qu’est-ce qu’on apprend à nos enfants ??? que signifie la satisfaction personnelle et la citoyenneté au-delà de marquer un but ???). Je pense que le rôle des médias est d’apporter un autre regard et d’être un recours contre l’abrutissement et l’acculturation. Mais surtout pas de faire le jeu de la bassesse et des circuits financiers outrageants que représente le foot. 

J’écoute attentivement vos intervenants et si je comprends parfaitement que certains puissent être totalement fan de foot, qu’ils vivent par procuration les réussites (on a gagné, comme dirait votre intervenant, ce qui me surprend à chaque fois), pourquoi le foot occulte-t-il TOUS les autres sports ? Allez, on voit un peu de rugby et de basket… Quid du trail ou de l’ultra trail, qui ne demande aucun équipement (une paire de basket), qui draine des valeurs formidables ? Ou du parapente ? de l’aviron, etc. Je suis totalement indifférente au foot, mais parfois je finis par détester tellement on en entend parler, et tellement c’est devenu un business… C’est ce qui me dépote, souvent… Ne comptez pas sur moi pour regarder un seul match, mais allez les bleus quand même 😉

Je m’intéresse de moins en moins au football car je déplore la différence de couverture médiatique dont bénéficie le foot et les autres sports. Certes la fédération française de football compte le plus de licenciés. Si l’on parlait autant des autres sports cela aideraient peut-être à leur démocratisation. Je me réjouis davantage de regarder les prochains jeux olympiques. 

« Tout le monde » regarde le foot. Bah non en fait. Les femmes, bien que mises en avant systématiquement dans l’imagerie des tribunes, ne font pas, ne regardent pas le foot dans leur majorité. Les souvenirs de journalistes, des copains, la place prise par le foot dans les infos alors que le monde est vaste (et qu’on a qu’une heure ;)) m’énervent. Sans compter l’argent dépensé par la société pour que se tiennent des matchs d’hommes, où d’autres hommes se saoulent autour. Et qu’on ne me parle pas du foot féminin : l’équipe de France féminine ne peut même pas s’entrainer correctement car il faut toujours laisser le terrain à un équipe régionale masculine, alors qu’apparemment elles sont super fortes…. Bref, je prends le foot pour un manspreading !!  

Pourquoi dire « on vibre tous pour le foot » « tous les français connaissent les joueurs » ??? Je n’aime pas le foot, le foot ne me procure aucune joie, aucun engouement. Juste un ras le bol quand il mobilise 10 minutes dans les infos on dirait qu’il est obligatoire d’aimer le foot. Rassurez-moi, vous avez reçu d’autres réactions comme la mienne ???? Je ne suis pas seule au monde ??? 

Fidèle à votre émission, je me suis dit que cette émission me réconcilierait avec le football…hélas non ! Je n’accroche pas avec ce loisir, cette discipline et ne comprends pas l’engouement populaire qui s’y rattache. Ce qui me surprend c’est surtout l’image commerciale que cela génère chez nos jeunes ados.