#25 Les élections en Outre-mer

DELPHINE LEFEBVRE HANS LUCAS VIA AFP

J’ai écouté tous les jours l’émission de 13h sur France Inter et en particulier les reportages sur les régionales. Cependant, je suis étonné qu’il n’y ait eu aucun reportage sur les territoires ultra-marins et en particulier la Guadeloupe et La Réunion qui ont eu aussi des élections régionales. Je remarque qu’il en est de même sur les autres programmes et les plages d’infos de la chaîne. C’est pour cela que j’aimerais que pour les prochaines élections locales, les territoires ultras marins soient mieux pris en compte au niveau national pour éviter de les oublier. Cependant je tiens quand même à vous féliciter pour la qualité de vos programmes. Je vous remercie d’avance pour la prise en compte de ma remarque.

J’écoute votre antenne depuis plus de 30 ans, et particulièrement pendant les soirées électorales. Depuis hier soir, à aucun moment je n’ai entendu une information sur les départements d’Outre-mer, qui, apparemment, ne font pas partie de la France qui vous intéresse. Ce soir j’ai entendu un de vos invités parler de 65 millions de Français, ce qui exclut les Français d’outre-mer. Aucun mot, aucun reportage sur la participation (légèrement supérieure) à La Réunion, par exemple, ou la lutte entre le sortant de droite face à deux candidates de gauche (dont une ancienne ministre). Ou sur la première élection territoriale à Mayotte. Je suis vraiment déçue.

Je voudrais féliciter votre journaliste du compte-rendu qu’il a fait des régionales ce lundi 21 juin.
Si tant est que je n’en aie pas été convaincu, il a achevé de le faire : les DOM-TOM n’existent pas.
Merci à lui donc de n’avoir pas dit un mot de la Guyane, de la Martinique, de la Guadeloupe, de la Réunion et j’en oublie peut-être.
Ici aussi il y avait des élections (en Guyane pour ce qui me concerne), mais bon, ça intéresse qui en métropole ?
Si vous n’étiez entendu (je ne dis pas écouté) qu’en métropole, on pourrait comprendre, mais ici aussi, et franchement les aventures de Valérie, Xavier et Laurent…ça m’intéresse autant que le nombre de kilomètres de bouchons cumulés que ne manquent pas de nous donner les liseurs de nouvelles du matin, comme si à Annecy ou à Cayenne (avec en plus 5h de décalage), ça m’intéressait de savoir que les Parigots sont bloqués sur le périph’!
Le mépris s’exprime au quotidien vis-à-vis des habitants ultramarins, mais comme disait Coluche, la France n’a pas besoin de nous, qu’elle se rassure, on n’a pas besoin d’elle.

Merci de penser aux Outre-mer dans vos analyses des élections. C’est assez affligeant de ne jamais les citer.
Cette faute est malheureusement partagée par d’autres médias.

Aucun résultat sur les dom-tom. C’est du dédain ? Du mépris ? Indifférence ? Hors hexagone donc inintéressant ? Sans pertinence ? Expliquez-moi s’il vous plaît.

Retrouvez une sélection de sujets traités sur nos antennes :