#3 Les « petits partis » dans Questions politiques

Nicolas Dupont-Aignan, candidat Debout la France à la présidentielle, Nathalie Arthaud, candidate de Lutte ouvrière, et Hélène Thouy, candidate du Parti animaliste, étaient les invités de Questions Politiques ce 16 janvier. Avec Thomas Snegaroff, Carine Bécard, Nathalie Saint-Cricq, Françoise Fressoz.

Je ne comprends pas pourquoi les trois candidats qui ont participé non pas eu droit chacun a leur propre émission d’une heure pour présenter leur programme. Merci.

Ce qui m’amuse avec ces partis de « niche », c’est qu’ils n’ont pas vocation à gouverner un jour : une politique économique animaliste, c’est quoi ? Une politique de défense animaliste, c’est quoi ? Une politique sociale animaliste, c’est quoi ?

Je ne suis pas encore décidée pour le vote à la présidentielle, toutefois, pensez-vous inviter au-delà des déjà médiatiques comme le candidat d’aujourd’hui, d’autres qui recueillent peu d’intentions de vote, mais ne sont pas moins représentatifs que le monsieur qui nous parle en ce moment ?

Monsieur Dupont Aignan, je suis français, j’écoute et je réfléchis ! Je ne sais toujours pas ce que vous feriez en tant que Président de la République pour affronter la crise sanitaire, alors que la décision publique doit souvent précéder l’évolution de la connaissance scientifique indépendante ! Expliquez-nous clairement !

Je souhaiterais savoir pourquoi vous choisissez d’avoir, depuis 2 mois, un dimanche sur 2, une personnalité politique issue de la majorité présidentielle et que vous ne pouvez pas consacrer une émission entière aux candidats de la présidentielle ? J’aimerais pouvoir entendre Nathalie Arthaud autant que Marlène Schiappa…

Aucune possibilité aux candidats de s’exprimer sur leur programme, mais une avalanche de questions pour essayer de contredire le candidat interrogé.

Mais où est Philippe Poutou ?? Il est au Conseil municipal à Bordeaux. Et pas de droit de parole ??

Je suis outrée de voir la place que prend le covid dans des débats politiques. Les questions sont trop orientées dans le sens du gouvernement. Je suis déçue de vos questions orientées comme si les candidats n’avaient pas leur place.