#12 L’Ukraine : la couverture éditoriale vue par les auditeurs

FADEL SENNA AFP

J’ai écouté ce mercredi matin sur France Culture “Reporters de guerre : retours du front. Avec Eric Biegala, Philippe de Poulpicquet, Omar Ouahmane, Daphné Rousseau” : merci pour votre émission Guillaume Erner, votre manière d’interroger, vos intervenants, cette sensibilité de France Culture, cette intelligence et aussi cette position. Très belle émission ce matin, et merci, tellement merci à ces journalistes.

Bravo et merci à Caroline Gillet pour “Notes vocales d’Ukraine”. Merci pour votre rendez-vous journalier qui donne écho à cette réalité de la guerre en Ukraine par des témoignages simples, forts, poignants.
À quand un retour sur France Inter plus longuement, comme l’émission où vous donniez déjà la parole à des personnes souvent jeunes et hors frontières. Je parle d’une émission à une heure de grande écoute.
Continuez à ouvrir les oreilles de nos cœurs aux bruits du monde.

“Monsieur le président Zelensky” s’il vous plait !!! Depuis ce matin, une des plus importantes radios d’information se permet à plusieurs reprises de parler du président Ukrainien en ces termes : « le président comédien ?!” Quelle honte !!! Monsieur le président Zelensky, ne joue plus !!! Il se bat héroïquement pour son pays. Voyez-vous une stature de comédien dans cet homme qui force l’admiration ? Comment une radio telle que la vôtre peut-elle utiliser ce qualificatif à connotation péjorative, pour un homme de cette envergure. Chaque mot compte et doit être mesuré lorsque l’on est une radio qui parle à toute une population. J’ai décidé de quitter votre station et de reprendre mon journal « Le Monde « … Je ne vous salue pas, je suis très en colère.

Je voulais tout d’abord vous féliciter pour votre émission sur France Culture d’il y a quinze jours au sujet des conséquences de la guerre en Ukraine sur la production céréalière dans le monde. C’était remarquable. Je me permets de vous écrire, afin de vous demander pourquoi le Mémorandum de Budapest n’est jamais évoqué quant aux obligations Russes et occidentales ? Est-ce parce qu’il n’a pas été ratifié et donc qu’il est inapplicable ? Y a-t-il une autre raison ?

Bravo pour cette émission “Un jour dans le monde” du 24 mars au cœur de l’événement avec de bons interlocuteurs pour mieux comprendre.
Merci et continuez sur cette voie, ô combien difficile, qui demande un investissement important, de la curiosité et de bons collaborateurs.
Je pense que votre émission est ma source sûre pour comprendre, sans effet de manche ou tape à l’œil, où en est le monde au jour le jour. Merci.

Chère Fabienne, j’ai beaucoup aimé votre émission à l’écoute des Ukrainiens, le choix de vos interlocuteurs et celui de vos questions. J’écoutais votre émission en me rendant à ma répétition d’orchestre. En y arrivant, mon chef m’a donné une nouvelle partition, l’hymne ukrainien. (Je suis clarinettiste) car nous allons l’interpréter lors de notre prochain concert. J’avais encore votre émission dans les oreilles et j’ai été très émue. Je vous écoute chaque fois que je peux et tout spécialement en ce moment. Bravo, continuez, nous avons besoin de vous !

Merci à Vous Fabienne Sintès pour cette fabuleuse émission, émission bien à la hauteur du courage et de la vaillance des Ukrainiens. Je suis fière de ma journaliste d’info. Bravo!!

Cette guerre en Ukraine finira un jour, nous l’espérons tous, mais qui paiera la reconstruction de ce pays ? Avec le gel des avoirs des principaux oligarques proches de Poutine et donc co-responsables, est-il possible juridiquement d’affecter ces fonds à la future reconstruction du pays ? Ce ne serait que justice et nourrirait un sentiment profond d’espoir pour l’humanité tout entière.

Un grand merci pour vos éditos.
Deux réflexions : Je trouve que vous avez raison de souligner les contradictions des occidentaux sur les réfugiés et les guerres mais on peut aussi penser que les européens ont l’impression, en accueillant les Ukrainiens de défendre leur propre pays, impression qu’ils n’avaient pas (sans doute à tort) pour la Syrie.
Surtout, je trouve qu’on ne réfléchit pas assez sur la manière d’arrêter la guerre de façon à ce que la Russie ne soit pas humiliée ce qui empirerait certainement la situation. Quels scénarios possibles qui n’encourageraient pas Poutine à aller plus loin mais qui lui donnerait l’occasion d’arrêter cette guerre terrible ?

Vous venez de parler d’un sujet qui concerne une usine de farine à Kiev. Ne pensez-vous pas mettre cette usine en danger en en parlant et en donnant des détails de son fonctionnement ? Je pense que vous devriez davantage réfléchir à votre éthique plutôt qu’à nous divertir avec des infos qui pourraient mettre la population encore plus en danger au regard des bombardements.

Une « réaction d’auditeur »…comme on dit chez vous. Ce matin, j’entends que Auchan et Leroy Merlin ne veulent pas cesser leurs activités en Russie, au prétexte que cela favoriserait encore les oligarques.. L’argument est facile, pour renoncer aux substantiels bénéfices réalisés. Ils auraient pu (la famille Mulliez), comme Renault, annoncer cette fin des activités ; non. Idée : et s’ils annonçaient la continuation de leurs activités en Russie et simultanément le versement de tous ces bénéfices (effectués en Russie) au peuple ukrainien, en soutien !! Ça aurait de la gueule ! Déshabiller Vladimir pour habiller Zolodimir !! Et une belle pub (méritée) pour Auchan et Leroy Merlin !

Je m’inquiète de la tendance lourde qui consiste à développer à outrance la propagande occidentale à propos de la guerre en Ukraine.
Comment se fait-il qu’il faille aller sur d’autres médias, Arte par exemple, pour entendre des voix de personnalités qui font autorité, Hubert Védrine, Luc Ferry ou Hélène Carrère d’Encausse dénoncer comme l’une des causes de la guerre qu’ils condamnent, l’humiliation de la Russie par l’Occident à l’issue du démantèlement de l’URSS. (…)

L’Ukraine espère devenir pleinement membre de l’OTAN depuis 2008
Russie y est férocement opposée depuis 2008
L’Otan a laissé les Ukrainiens avec leurs rêves, mais aucun avancement est constaté. L’Ukraine n’est pas encore membre de l’Otan.
Aujourd’hui la possibilité que l’Ukraine puisse rentrer dans l’Otan devient plus et plus improbable. (Même au cas où la Russie doit retirer ses troupes, la Russie a toujours ses armes nucléaires… et la menace est plus grande que jamais).
Président Poutine dit être prêt à retirer ses troupes si l’Ukraine renonce à ses ambitions d’être membre de l’OTAN. Président Zelensky refuse.
Donc Le carnage continue.
PERSONNE n’aborde pas cette ligne d’argument, tous cherchent à aider l’Ukraine dans la guerre avec l’armes, médications, sanctions.
L’OTAN doit à l’Ukraine une franche réponse aujourd’hui….
Membre ? OUI ou NON, plus de peut-être.
Europe doit prendre les devants, l’Ukraine doit rentrer dans l’Europe, avec les conditions exceptionnelles. On doit ça à l’Ukraine et son peuple. La décision de l’OTAN en 2008, était une honorable, mais mauvaise décision depuis le début. C’était cruel de faire rêver les Ukrainiens et en quelque sorte, avoir donné une raison pour cette guerre !

Je vous écris simplement pour vous faire part de ma surprise : au début de la guerre en Ukraine, le questionnement des politiques en interview se faisait beaucoup sur les mesures à prendre, mais également les efforts d’économie, de baisse de consommation que les gens pouvaient faire. Ce 2e point n’est plus du tout traité, j’ai l’impression… C’est surprenant que le gouvernement n’ait pas une politique volontariste de communication sur l’effort de baisse des consommations, gaz notamment. Est-ce politique ? Est-ce diplomatique ? Ou …. ??

Pourquoi dites-vous prononcé toujours Ki-é-v pour cette ville… Prononciation Russe et non Ki-ive prononciation Ukrainien… Apprendre au français a prononcé le nom de la ville en Ukrainien et non en Russe serait un signe de grand respect pour les Ukrainiens…non ?

A lire à ce sujet : l’édito d’Emmanuelle Daviet dans la Lettre #11

J’écoute la matinale tous les matins avec rigueur et grand intérêt depuis plus de dix ans
Malheureusement, depuis le début de la guerre on se réveille tous les matins en se demandant que s’est t’-il passé la nuit dernière, est ce que Kiev tient toujours ….
Ce matin, un témoignage d’un fixeur de la presse française a été relayé. Relayer cette information est d’une importance primordiale cela montre à quel point l’armée russe ne respecte plus aucune loi, n’a plus aucune dignité.
On sait tous ce que veut dire le mot torture, et on imagine tous le pire dans ces contextes
Je pense qu’il n’était pas nécessaire dans rentrer dans les détails de la torture sur une heure de grande écoute (dont des enfants).
Je ne vous cache pas que si ces descriptions détaillées de guerre nous réveillent tous les matins, pour mon bien-être personnel et pour mes enfants j’arrêterai à regret d’écouter votre matinale.

L’armée russe piétine ou recule, elle n’a pas de réserve opérationnelle. De quoi ont peur les pays limitrophes, la Russie est dans l’incapacité technique de lancer une autre offensive majeure.

Comme tous les médias, vous découvrez que la guerre fait des victimes ; pas seulement des militaires mais des civils, personnes âgées, femmes et enfants. Comme on entendait dans une autre guerre, des dégâts collatéraux….
Chaque jour, vous apportez de nouveaux témoignages pour montrer les horreurs de la guerre ; je ne me souviens pas que vous en ayez fait autant pour l’Irak, la Syrie, la Palestine, le Yémen. Ce n’est pourtant pas bien loin. Y a-t-il deux sortes de victimes ?
Certains plaident pour que Poutine soit jugé au tribunal international, il faudrait ajouter Bush aussi je pense.
C’est la guerre qu’il faut condamner ! Mais on fabrique des armes, un jour ou l’autre, les militaires ont envie de s’en servir. Et puis cela fait des emplois, augmente le PIB…
Ce matin, une auditrice a posé la bonne question ;  » Est-ce que l’Europe et les Etats- Unis ont fait ce qu’il fallait après la chute du mur de Berlin ? »
Je pense que là est le départ de ce qu’il se passe aujourd’hui, les promesses n’ont pas été tenues et l’avancée de l’Otan était une provocation au lieu de jouer sur des accords de paix qui auraient pu être conclus à cette époque.
Personne n’a répondu à la question de l’auditrice.
Ce serait intéressant que dans votre émission, vous relatiez tout ce qui s’est passé depuis l’éclatement de l’URSS et surtout depuis Maïden et le putsch qui a évincé Inoukovitch. Biden et Mme Nuland sont allés sur cette place à l’époque et on se doute qu’ils ne se sont pas contentés de distribuer des gâteaux aux manifestants… D’après les antécédents des Etats-Unis lors de différentes « révolutions »…

J’ai été surprise du traitement de la position de la Chine sur l’Ukraine dans le journal de 7h de ce jour sur votre antenne. En effet, le fait que la Chine appelle à cesser toute forme de violence est qualifié de position ambiguë. Étant moi-même pacifiste je ne considère pas cette position comme telle, mais comme une position de prudence et de bon sens face au chaos auquel conduirait une surenchère de violence.