#37 Olivier Véran : « Bas les masques »

Olivier Véran France Inter

Olivier Véran France Inter

Très fidèle auditeur de la matinale de France Inter, je m’adresse à vous pour la première fois. Ce matin, était reçu Monsieur Véran, pour venir faire la promotion de son dernier ouvrage, dans lequel il souhaite partager « SON expérience » de SA gestion de la crise COVID. De par sa fonction, M. Véran a eu accès quotidiennement pendant deux ans à tous les médias possibles, et France Inter a largement contribué à porter sa parole. Serait-il possible, que dans un souci de parité, nous puissions entendre d’autres avis que ceux de la ligne officielle ? D’éminents médecins, scientifiques, sociologues… ont rédigé des ouvrages présentant une lecture autre de cette crise sanitaire et de sa gestion. N’ont-ils pas le droit d’avoir accès à un média public ? Sont-ils moins légitimes ? Il y a pourtant tellement d’échanges contradictoires possibles afin de nous permettre, nous simples auditeurs et citoyens, de nous forger un avis.

Combien de médecins, infirmiers, infirmières, aides-soignants, caissières, routiers, tous ces premières lignes, ont trouvé le temps d’écrire un livre sur la période Covid ? Aucun. Un ministre a trouvé le temps pour le faire… C’est que ces premières lignes sont toujours en souffrance et la tête dans le guidon. C’est consternant d’entendre M. Véran vendre sa prose.

Bravo à Nicolas Demorand pour la question à M. Véran sur le temps trouvé pour écrire son livre ! C’est une question que le commun des mortels se posent souvent à chaque fois qu’un personnage du même genre pond un bouquin !

Je suis surprise, pour ne pas dire choquée, que l’on invite Monsieur Véran pour la promotion de son livre, promotion dont il n’a probablement pas besoin comparé aux dizaines d’écrivains (de vrais écrivains) qui eux, ont écrit leur livre tout seul, et n’ont pas de telles occasions de parler de leur ouvrage….
PS : qui peut avoir envie de lire un tel livre pour se replonger dans l’année 2020 en ce moment ?

Est-ce dans le cahier des charges d’une radio publique de faire la promotion du livre d’un ministre en activité avec l’argent des contribuables : cas concret avec la venue sur France Inter ce lundi 12 septembre 2022 à 08h20, d’Olivier Véran, ministre délégué chargé du Renouveau démocratique et porte-parole du gouvernement, à l’occasion de la parution de son livre « Par-delà les vagues » chez Robert Laffont vendu 20,90 € en librairie ?

Comment un ministre peut-il trouver le temps d’écrire un livre ? Grâce aux cabinets de conseils qui lui laissent du temps libre ? Quel culot après la gestion ridicule du début de l’épidémie, de venir refaire le match en prétendant que leurs erreurs sont dues à l’incertitude de la science…

Non mais sérieux, il n’avait que ça à faire ? Ils ont tous fait un bouquin pendant la pandémie. Affligeant ce besoin de reconnaissance et de pouvoir gratter quelques milliers d’euros avec son bouquin au passage. Il reverse les bénéfices aux hôpitaux j’espère…