#40 La pédocriminalité dans l’Eglise catholique : le célibat des prêtres

Très fatiguée ce matin d’entendre une nouvelle fois que le célibat des prêtres serait peut-être une solution aux agressions sexuelles dans l’Eglise… Ainsi, la gentille épouse (ou le gentil époux, n’ayons peur de rien.) serait donc un réceptacle à sperme dont la présence éviterait à la société entière la transformation du mâle en violeur ?
Beaucoup d’hommes souffrent de misère sexuelle sans pour autant tous se transformer en agresseurs. Quant à la pédophilie, sans être psychiatre ni docteur, j’ose avancer que ce n’est pas un simple désir sexuel qui n’aurait pas trouvé destinataire et se rabattrait ailleurs.
La fin du célibat des prêtres, bien sûr que je suis pour (certains ne nous ont pas attendus pour vivre leurs histoires d’amour.), mais pas si c’est pour accueillir avec cynisme le retour du devoir conjugal, ou pire, la pédophilie, moins gênante, car plus silencieuse encore dans la famille… !!!

Je suis agacée quand j’entends parler des abus sexuels dans l’église sans qu’on rappelle que la pédophilie est une perversité qui ne sera pas résolue seulement en autorisant les prêtres à se marier. Ce type de pervers a comme particularité d’avoir du plaisir aussi en manipulant les victimes et en faisant de leurs proches des soutiens. J’ai l’impression que le débat continue à permettre à l’église de se voiler la face. Je rejoins l’auditeur qui vient d’appeler pour rappeler qu’il faut faire appel à des spécialistes !

La pédophilie, ce n’est pas de la sexualité.
Le célibat ne mène pas à la pédophilie.
La pédophilie a aussi lieu avec des couples mariés.
Donc la fin du célibat des prêtres ne résoudra guère cette question.

Je m’inscris en faux concernant le lien que beaucoup font entre le mariage des prêtres et la pédophilie. Des pédophiles très connus, pourtant mariés… Il en est d’un problème d’éducation à la sexualité, de pouvoir exercé par une personne qui symbolise quelque chose de puissant que l’on ne peut remettre en question.
Le mariage des prêtres n’est pas la panacée. Et je doute que ce soit LA réponse au problème.
Des cas de pédophilie également dans l’éducation nationale, dans les partis politiques…

Non, le mariage des prêtres ne réduirait pas la pédophilie ! La pédocriminalité est un désir de pouvoir, de possession de l’autre, rien à voir avec un manque affectif, un manque d’amour, c’est une pulsion toute puissance : (la plupart des pédophiles sont des pères de famille).

Je suis une fidèle auditrice de votre radio. Face aux révélations de ces atrocités commises, et après avoir écouté votre émission, la proposition d’un de vos intervenants est de marier les prêtres. Je ne suis pas de cet avis. La pédophilie n’a rien à voir avec une union d’avec un homme ou une femme ; la pédophilie est un crime. En admettant que ses hommes se marient ; ils ont peut-être été victimes eux-mêmes de pédophilie et sans aide ne pourront pas s’en sortir ; s’ils ont des enfants le risque, peut-être de déplacer le curseur sur leurs propres enfants… Ce sont des personnes qui doivent être soigneés. Je viens de regarder et d’écouter « ma petite entreprise » de Bashung…. c’est parlant ! Sans penser à tous ces enfants victimes des colonies, ou le catholicisme était roi.

Attention il ne faut pas tout mélanger. Une agression de « type » sexuelle n’a rien à voir avec la sexualité et/ou le statut de célibat d’une personne de l’église.
D’autre part, la famille est également une institution. Tous les reportages s’accordent à dire que les agressions sexuelles au sein de la famille est encore plus importante qu’au sein de l’église. Je rappelle également que comme dans l’église : parler ne suffit pas car les victimes qui ont parlé n’ont pas été protégées mais écrasées par le silence.
La commission inceste aura-t-elle vocation aussi à écouter les victimes et révéler l’ampleur de ces agressions ? Parce que pendant que les adultes sont sidérés par les chiffres…ce sont des enfants qui trinquent car ce sont les 1ères victimes de viol (et non les femmes agressées par un inconnu).
Combien de situation d’inceste parmi les viols ?
Il serait grand temps d’oser se poser la question et d’agir face à ce problème de santé publique majeure.

De nombreux hommes mariés sont pédophiles, je ne vois pas le rapport entre le mariage et cette déviance.

Pourquoi l’Eglise ne veut toujours pas voir l’évidence et nier la sexualité des êtres humains ? Jusqu’à quand va-t-elle rester aveugle et rester dans cette hypocrisie ?