« C’est de cela dont il est question », Christophe Benzitoun

« C’est de cela qu’il est question », soit « C’est cela dont il est question ». Quelle est la bonne formulation à l’oral ? Christophe Benzitoun, maître de conférences en linguistique à l’Université de Lorraine, explique le sens de l’expression « C’est de cela dont il est question »Il est l’auteur de « Qui veut la peau du français ? » paru… Lire la suite

#13 La langue française

Pardon : pourriez-vous corriger « Ce QU’IL se passe » en « Ce QUI se passe » ? La faute, pour être courante, est indéfendable. Le pronom relatif sujet QUI suffit, pas besoin de passer par l’impersonnel « il ». Si vous remplacez « se passe » par « se produit » ou « manque… Lire la suite

#11 La Langue française

Assez régulièrement au cours des bulletins d’informations j’entends utiliser le terme de « frappes » pour évoquer des bombardements. Or il s’agit bien de larguer des bombes, alors pourquoi utiliser un terme erroné, édulcorant la réalité, c’est très choquant pour moi. Cela n’est pas récent, je l’ai déjà observé au cours de conflits guerriers ces dernières années…. Lire la suite

Medaille Getty apong Chaipanya EyeEm

#7 Une breloque n’est pas une médaille ?

Ras le bol d’entendre à propos des médailles aux Jeux Olympiques le mot « breloque ». Vos journalistes ne respectent donc rien ? Le mot médaille est un peu plus respectueux au regard de la performance et appeler ça « breloque » est tant soit peu désobligeant. Voici la réponse de Jean Pruvost : que signifie le mot « Breloque »… Lire la suite

#1 Langue Française

Mon souhait d’auditeur pour 2022 ? Que vous cessiez d’utiliser à tort et à travers des mots ou expressions anglo-américaines. Le vocable « care » en particulier est détestable, laid et vulgaire. Le mot « soin » est-il désormais trop ringard ? Ce phénomène de mode, de mimétisme est presque risible quand on pense à l’état des systèmes de… Lire la suite

La prononciation d’Omicron

De nombreux auditeurs nous écrivent pour se plaindre de la prononciation du mot “omicron” reprochant aux journalistes de le prononcer “à l’anglaise“.  Indiquons que les journalistes ont raison de prononcer le mot “omicron” avec un “n” à la fin.Nous invitons les auditeurs à le constater dans un dictionnaire ou sur un moteur de recherche où la forme audio de la prononciation est proposée.  Nicolas Demorand vous explique tout dans son 80″ ce 2 décembre sur France Inter : Messages d’auditeurs : Omicron… Lire la suite

#42 Langue Française

Je vous remercie de bien vouloir indiquer à votre journaliste que l’on ne dit pas « au jour d’aujourd’hui » qui est une redondance, mais « aujourd’hui » voir « à aujourd’hui » ou « à ce jour »!!!! Très étonné que quelqu’un de son niveau commette une telle erreur !!!   Quand cesserez-vous à la fin d’insulter la grammaire française à longueur de vos émissions ? Un instant n’est… Lire la suite

#41 Langue Française

Cela fait 2 fois en moins de 2 semaines que j’entends votre journaliste dire « baisser la part du nucléaire à 50% de notre mix énergétique » alors que la question c’est de « le baisser à 50% de notre mix électrique ». L’électricité et l’énergie ce n’est pas la même chose, l’électricité n’est qu’une (petite) part de l’énergie que l’on… Lire la suite

#39 Langue française

De plus en plus, les journalistes et chroniqueurs emploient l’expression « au final » en lieu et place de finalement, à la fin, pour finir, voire in fine.  Sur le site de l’Académie française, vous trouverez toutes les explications pour le non-emploi de cette expression qui n’est pas correcte. Merci de le faire savoir et éventuellement faire une émission sur ces… Lire la suite

#38 Langue française

Auditeur assidu des radios du service public, dont j’apprécie généralement la qualité, les anglicismes proférés çà et là par certains de vos journalistes m’affligent à chaque fois. Ce samedi matin, entendre dire qu’un « sujet est très concernant » m’a fait avaler de travers ma brioche. « Concernant » est ici un affreux anglicisme calque de l’anglais « concerning » (synonyme… Lire la suite